Soutenez

Détention prolongée pour un «mauvais» samaritain

Photo: Métro Média – Archives

TRIBUNAL. Ayant déjà purgé l’équivalent de trois ans de détention préventive, Moussa Ouattara devra rester plus longtemps derrière les barreaux. Celui qui s’est fait passer pour un chauffeur de taxi afin d’abuser de jeunes femmes éméchées à la sortie des bars vient d’être condamné à une peine de cinq ans de prison.

En rendant sa décision, mardi, le juge a noté que l’individu de 28 ans avait agi en prédateur, pour profiter des quatre victimes qui l’ont dénoncé entre 2018 et 2019. Celui qui rôdait principalement à proximité des bars du secteur universitaire à Sainte-Foy s’est livré à divers attouchements allant jusqu’à une agression sexuelle complète.

Lors des représentations sur la peine, la Couronne avait réclamé entre 5 et 6 ans de pénitencier, alors que la Défense espérait une peine globale de 3 ans. Le juge a finalement imposé 4 ans de détention pour le viol d’une des victimes, peine à laquelle s’ajoutent 14 mois de prison pour les autres abus.

Il reste donc à l’homme originaire de la Côte d’Ivoire à purger un peu plus de 2 ans. Il sera également inscrit au Registre des délinquants sexuels pour une période de 20 ans. Enfin, il risque de voir son dossier d’immigration se compliquer, au point d’être extrader dans son pays d’origine.

Métro Média

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.