Soutenez

Hockey Québec se distancie de Hockey Canada

Hockey
Hockey Québec dit avoir perdu confiance en Hockey Canada. Photo: istock

Dans la foulée des allégations de viol collectif qui entachent la fédération canadienne de hockey depuis plusieurs mois, Hockey Québec a indiqué, mercredi après-midi, ne plus avoir «confiance en la capacité de Hockey Canada d’agir efficacement pour changer la culture du hockey».

Dans un communiqué, Hockey Québec a notamment critiqué le plan d’action de Hockey Canada dans la gestion de ce scandale sexuel.

«Nous sommes troublés qu’aucun expert ou organisme œuvrant en éducation, en sensibilisation et en prévention de la violence sexuelle, des abus, de l’intimidation et de la discrimination n’aient été consultés ou n’aient contribué au contenu du plan», peut-on lire dans le communiqué rendu public mercredi après-midi.

Hockey Québec confirme également que la cotisation de 3$ remis à Hockey Canada à chaque inscription au Québec sera suspendue jusqu’à nouvel ordre. Seules les sommes servant à couvrir les frais d’assurance continueront à être versées, bien que Hockey Québec «travaille afin d’identifier différentes options pour assurer nos membres en dehors du cadre d’assurances de Hockey Canada».

Hockey Québec demande également à la fédération canadienne de collaborer avec différents organismes dont Sport’Aide et le Groupe RESPECT pour le déploiement d’initiatives en matière de respect et d’intégrité dans le hockey au Québec.

«Nous avons tous un rôle à jouer pour le bien-être de nos joueurs et joueuses, ainsi que pour tous ceux qui œuvrent dans l’écosystème du hockey. Notre sport doit en faire plus, mais surtout faire mieux. Le hockey doit être plus qu’une question de jeu», conclut Hockey Québec.

Rappelons que selon les allégations, Hockey Canada aurait camouflé une affaire de viol collectif, survenu en 2018. Huit joueurs de l’équipe masculine canadienne junior auraient agressé sexuellement une jeune femme après un gala de Hockey Canada, à London en Ontario.

La ministre fédérale des Sports Pascale St-Onge avait demandé, mardi, que les fédérations régionales affiliées à Hockey Canada commencent à mettre de la pression auprès de l’instance canadienne.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.