Soutenez

Pas d’école sur les terres des Soeurs de la Charité

La signature de l'acte de vente a été réalisée le 30 septembre dernier. Photo: Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation

Le projet d’école qui met en péril le golf de Beauport ne sera pas déplacé sur les terres des Sœurs de la Charité, comme le demandait Jean-François Gosselin.

Quelques minutes après sa réélection comme député de Montmorency le 3 octobre dernier, Jean-François Simard a confirmé à Métro qu’il était hors de question pour le gouvernement d’utiliser une portion des terres acquises par Québec pour y construire une école.

«On ne prendra pas les terres des Sœurs de la Charité pour y faire une école. Que ce soit bien clair, on ne fera pas ça. On a travaillé trop fort! Ce sera un projet agroalimentaire avec des bases scientifiques qui relient l’Université Laval et divers partenaires», a-t-il mentionné.

Quant à l’avenir du golf, M. Simard a expliqué que seule la Ville de Québec pouvait intervenir. «C’est à la Ville de choisir le terrain pour la localisation d’une école. Ce n’est pas un enjeu qui appartient au gouvernement du Québec. Le gouvernement du Québec est là pour établir s’il y a pertinence et besoin démographique pour une école», a-t-il laissé entendre.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.