Soutenez

Un homicide survient lors d’une altercation entre chambreurs à Québec

Gyrophares voiture de police
Intervention policière. Photo: iStock/bjdlzx

Une violente altercation entre occupants d’une maison de chambres a mal tourné et résulté en homicide, mardi soir, dans le quartier Saint-Sacrement à la haute-ville de Québec. Vers 21h10, le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) est intervenu dans une résidence située sur le chemin Sainte-Foy pour répondre à un appel d’agressions armées.

«Rapidement, plusieurs policiers ont convergé vers l’endroit de la plainte. Selon nos premières informations, quatre résidents auraient été impliqués dans une altercation faisant un mort et deux blessés. La personne décédée, qui présentait des marques de violence, est un homme dans la trentaine», relate David Pelletier, agent aux communications pour le SPVQ.

Ce dernier précise que les deux personnes blessées sont un homme dans la quarantaine et une femme dans la cinquantaine. Tous deux présentaient des blessures ne laissant pas craindre pour leurs vies. Ils ont été transportés vers un centre hospitalier de la région.

Arrestations sur place

«Deux hommes impliqués dans l’altercation ont été arrêtés en lien avec les évènements. Une enquête du module des crimes majeurs est présentement en cours, cette dernière déterminera avec exactitude l’implication de chacun», signale M. Pelletier.

Plus tard en matinée, les policiers du SPVQ ont procédé à l’arrestation d’un suspect mineur âgé de 16 ans à l’extérieur du territoire de la ville de Québec en lien avec l’homicide. L’homme de 20 ans ainsi que l’homme de 55 ans qui avaient été arrêtés mardi soir comparaîtront mercredi après-midi au palais de justice de Québec. Quant au mineur, il comparaîtra devant le tribunal de la jeunesse.

L’Unité des crimes graves mène présentement l’enquête pour faire la lumière sur les circonstances de l’évènement. Ses membres travaillent avec la collaboration notamment de l’Unité d’identité judiciaire, de l’Unité canine, en plus des patrouilleurs du SPVQ. Le poste de commandement mobile a également été déployé sur place.

Témoignages recherchés

Pour transmettre tout renseignement sur cette affaire, il suffit de composer le 418 641-AGIR (2447). Pour les gens de l’extérieur de la ville de Québec, c’est le 1 888 641-AGIR. Les informations reçues seront traitées de façon confidentielle. Le dossier en référence est le P221101-346.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.